Pérégrinations d’un marcheur

 

Sur la Cha ma gu dao, la route du thé et des chevaux qui s’étire du Yunnan et du Sichuan jusqu’au Tibet, l’auteur de ce récit à saveur initiatique marche dans les pas des plus grands voyageurs. Il s’aventure sur les anciennes pistes de caravanes, arpentant à pied vallées et hautes montagnes, traversant des fleuves comme le Yangtsé ou le Mékong. En équipe, accompagné de muletiers, il découvre les villages qui servaient de caravansérails aux commerçants de jadis, rencontre des minorités et vit, entre marches exigeantes et bivouacs de fortune, une aventure mémorable dans une Chine belle et profonde. Plus tard, au Népal, il marche dans les hautes montagnes du Langtang qui seront dévastées par un tremblement de terre meurtrier deux ans plus tard.

Il visite ensuite le Tibet avant de faire à pied le tour (la khora) du légendaire mont Kailash et passer le col Dolma La à près de 6000 mètres. Ses carnets de route livrent aussi ses observations, son ressenti et ses réflexions sur le sort actuel des Tibétains.

Pour consulter la page de l’auteur.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *