Francoeur Pierre

 

Né à Montréal, après des études universitaires en travail social, communication, gestion de projet et administration des affaires, j’ai œuvré en milieu communautaire et en gestion des ressources humaines dans les secteurs de la santé, de la recherche, de l’éducation.

Résident de Mont-Tremblant depuis 2013, auteur du roman Libellules d’octobre, mon écriture est empreinte d’humanisme où l’empathie et l’entraide font figure de proue.

 

 

Libellules d’octobre

 

RÉSUMÉ

 

Oasis de création, une brocante campagnarde est le carrefour d’artisans en mal de repères. Sous l’insigne « Dites peu, faites mieux », autrice, papetier, forgeur et navigateur d’eau douce cohabitent en sérénité jusqu’à la découverte inusitée d’une laissée-pour-compte. Son apparition les chamboule. Démunis devant son mutisme et sa paralysie, ils l’hébergent le temps de dénicher un lieu et des services adaptés à sa condition.

La tâche s’avère plus difficile que prévu. Confrontés à l’hostilité des représentants des pouvoirs publics de pourvoir aux besoins des négligés de la communauté, le brocanteur et ses acolytes-artisans s’insurgent. Avec ferveur et sans peur, ils manifestent leur réprobation à l’inertie publique et prennent en charge des démunis de la communauté jusqu’à ce qu’une solution à leur négligence soit convenue.

En cours d’action, le brocanteur et ses compagnons d’aventure, découvrent un trafic de laissés-pour-compte. À force d’empathie, de coopération et persévérance, ils démasquent l’escroc, concluent une entente pour le mieux-être des mal-aimés et dénichent un pactole.

 


Il n'y a aucun produit à lister dans cette catégorie.